Expo “drôles de Cocos”

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 27/11/2017 - 20/12/2017
Toute la journée

Emplacement
médiathèque


Alexandra Fisher de Chazelles, artiste autodidacte, née «avec un pinceau dans la main», le 2 février 1966 à Monpellier, d’un papa anglais et d’une maman française, dans une famille où tout le monde est un peu artiste.  Elle grandit dans un petit village entre vignes et garrigues, dernière de 5 enfants. Dès la prime enfance, elle fait preuve d’un talent particulier pour le dessin.  Adolescente, elle peint principalement des paysages où elle «cherche la lumière», dans un style extrêmement minutieux et un souci permanent de réalisme.  Elle fait sa première expo (paysages) à Montpellier quand elle a 18 ans.  A cette époque, elle peint également des «tauromachies», qu’elle vend dans la rue à la feria de Nîmes, où elle exécute également des «portraits-minute» (excellent exercice!)  Puis elle élargit ses sujets vers le «vrai» portrait, où le peintre doit chercher «l’âme» de son modèle, autant que la ressemblance physique.  Montée à Paris pour y suivre des études d’art dramatique, elle y fait plusieurs expos (paysages et peinture animalière), suit des ateliers d’académie, et répond à des commandes de portraits, de vitrines peintes ou d’enseignes publicitaires.  Puis elle ouvre un atelier de peinture et patine, et restauration de meubles peints. au Marché Dauphine (puces de St Ouen), au milieu des antiquaires (qui sont l’essentiel de sa clientèle).  De retour dans le midi depuis 2005, elle reprend ses activités artistiques après «10 ans d’abstinence»…

C’est fin 2016 qu’elle invente les «Drôles de Cocos», qui sont juste les descendants d’oeufs de Pâques décorés pour son fils quand il était petit…

Les drôles de cocos sont des figurines animalières créées à partir de coquilles d’oeufs (poule, cane, caille…) vidées et utilisées entières… Les figurines sont présentées sous cloches de verre, et tous les éléments de leurs petits mondes sont entièrement réalisés à la main, finement détaillés, à partir de matériaux de création (papier calque, porcelaine froide, médiums de structure, glacis, peinture, etc…) mais également de matériaux de la nature (cailloux, branches, coquilles d’escargots…) et de récup (emballages, papier journal, bouteilles plastique…etc…).

Vernissage de l’expo, le lundi 27 novembre à partir de 19h

Entrée libre et gratuite – renseignement aux 04 66 60 69 03