Concert symphonique : Saint-Saëns, Ravel, Chabrier.

St Christol, Maison pour tous. Samedi 22 Février à 18h.
Organisateur : Mairie de St Christol-lez-Alès

Programme :
Saint-Saëns : 4 ème concerto pour piano et orchestre,
Chabrier : Idylle, Habanera
Ravel : valses nobles et sentimentales.


Norihiro MOTOYAMA, pianiste :

Norihiro Motoyama, talentueux jeune pianiste japonais, a déjà remporté plusieurs prix dans des concours internationaux. Après des études à l’Université des Arts de Tokyo, il a suivi un enseignement spécialisé avec Aldo Ciccolini en France et en Italie. Titulaire du Diplôme Supérieur de Concertiste de Piano, obtenu à Paris, il se produit régulièrement dans divers festivals en France et à l’étranger. Pratiquant également la musique de chambre et l’accompagnement vocal, il enseigne à l’Université des Arts de Tokyo, et participe à plusieurs jurys de concours de piano.
En tant que soliste, on a pu l’entendre avec de nombreux orchestres de divers pays, dont l’Ensemble Instrumental des Cévennes, au sein duquel il a donné une magnifique interprétation du Concerto de Grieg.
Il a gagné la confiance de tous les musiciens avec lesquels il a travaillé. C’est un artiste sensible, qui sait partager sa passion avec les chefs d’orchestre et les instrumentistes qui ont le bonheur de jouer avec lui.
Cette année encore, pour notre plus grand plaisir, il interprétera le 4 ème concerto pour piano de Saint-Saëns, ainsi que les valses nobles et sentimentales de Ravel.


Karen KAPFERER, chef d’orchestre :

Née en 1978, Karen commence la direction d’orchestre en 2001. En parallèle, elle suit des études de musicothérapie, de musicologie, travaille le chant, le piano et la contrebasse. En 2014, elle intègre le cursus supérieur de direction à Madrid auprès du Maestro Pehlivanian, et y obtient un diplôme supérieur de direction d’orchestre. Elle travaille également auprès du chef grec Alexandre Myrat et du chef serbe Dejean Savic, de l’Opéra de Belgrade, dont elle est devenue une des assistantes. On a pu l’entendre à la tête de différents ensembles en France et à l’étranger. Elle aime y partager sa passion et son amour de la musique. De l’opéra aux œuvre symphoniques ou chorales, elle évolue au milieu de genres musicaux multiples.


L’Ensemble Instrumental des Cévennes :

Créé en 2010 par Karen Kapferer, cet orchestre composé de 25 musiciens venus pour la plupart du Gard, mais aussi du Vaucluse, de l’Hérault et des Bouches-du-Rhône, a déjà relevé de nombreux défis ! Il y a quelques années, il a accompagné l’Ensemble Vocal des Cévennes dans l’Opéra Roméo et Juliette de Gounod, présenté trois soirs d’affilée à Anduze. Récemment, on a pu l’entendre dans une interprétation exceptionnelle du concerto pour violon et orchestre de Max Bruch, avec, en soliste, un artiste international particulièrement inspiré, Georgy Vasilenko.